Le Courrier Médical et Psychiatrique de Kinshasa

ALLOCUTION PRONONCEE A MBANDAKA LE 06 MAI 2011 LORS DE L’INVESTITURE DU BUREAU DU COPROM /EQUATEUR MANDAT 2011-2014

                                       ALLOCUTION PRONONCEE A MBANDAKA LE 06 MAI 2011 

                                  LORS DE L’INVESTITURE DU BUREAU DU COPROM /EQUATEUR 

                                                                MANDAT 2011-2014

 

Mbandaka-COPROM Equateur avec le Vice-président National et le Secrétaire National Adjt

 

Dr Jean KASWA KASIAMA

Vice-président du Conseil National de l’Ordre des Médecins

 

 

Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province de l’Equateur,

Excellence Monsieur le Ministre Provincial de la Santé,

Distingués invités à vos titres et qualités respectifs,

Mesdames, Messieurs,

Honorés consœurs,

Honorés  confrères,

Le Conseil National de l’Ordre des Médecins de la République Démocratique du Congo se fait le devoir de vous remercier pour l’honneur que vous lui témoigner par votre présence à cette manifestation.

Il remercie plus particulièrement l’Exécutif Provincial pour la paix et la sérénité instaurées sans lesquelles cette cérémonie n’aurait été rendue possible.

Il remercie enfin tous les médecins de la Ville de Mbandaka pour l’accueil combien chaleureux manifesté depuis la mobilisation à l’aéroport jusqu’au logement dans des appartements luxueux de la « Cité des Gouverneurs », récemment réhabilités par l’Exécutif Provincial  dont nous saluons ici l’esprit à la fois rénovateur et créateur.

L’Ordre des Médecins dont nous célébrons aujourd’hui l’investiture de l’un des ses Conseils Provinciaux a été créé le 1er mars 1968 par l’Ordonnance-loi n°68/070 créant l’Ordre des Médecins.

L’Ordre a pour mission de veiller au maintien des principes de moralité, de probité et de dévouement indispensables à l’exercice de la médecine, ainsi qu’à l’observation par tous ses membres, des devoirs professionnels et des règles de déontologie médicale.

Il est chargé de défendre l’honneur et l’indépendance de la profession médicale.

L’Ordre exerce ses attributions par l’intermédiaire des Conseils Provinciaux et d’un Conseil National.

L’Ordre est doté de la personnalité civile.

Nul  ne peut exercer la profession de médecin s’il n’est inscrit au tableau de l’Ordre.

 

Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province de l’Equateur,

Distingués invités,

Chers  consœurs,

Chers confrères,

Nous voudrions ce jour féliciter le Bureau qui vient d’être élu pour présider pendant trois ans aux destinées du Conseil  Provincial de l’Ordre.

  1. Tout le long du mandat qui vient ainsi de vous être confié, le Conseil National attend de vous ce qui suit :
  2. De faire conformer au sein de votre Province la conduite professionnelle aux principes du Code de déontologie car, au moment d’être admis à exercer la médecine, devant l’effigie d’Hippocrate, chacun avait promis et juré, au nom de l’Etre suprême , d’être fidèle aux lois de l’honneur et de la probité dans l’exercice de la médecine ;

D’exercer la médecine selon les règles de la science, de l’art et de compétence et parce que chacun avait promis et dit ceci : « Si je remplis ce serment sans l’enfreindre, qu’il me soit donné de jouir heureusement de la vie et de ma profession, honoré à jamais des hommes ; si je le viole et que je me parjure, puissé-je avoir un sort contraire et mourir dans la tristesse »

  1.  Etre partenaire et expert du Gouvernement Provincial  en tout ce qui concerne l’exercice de la médecine pour le plus grand bien de la population dont vous avez la charge.
  2. Toujours entretenir les rapports de confraternité dans l’exercice de la profession, ne jamais calomnier un confrère ni adresser des propos capables de nuire car jamais un dissentiment professionnel ne peut aboutir à des polémiques publiques.
  3. En matière de formation continue, encourager la tenue des conférences, des séminaires de recyclage, des recherches opérationnelles afin d’éviter de maintenir le médecin dans la routine et contribuer ainsi à la dispensation des soins de qualité, basés sur l’évidence clinique. Sur ce chapitre de la formation continue, le Bureau du Conseil  National a initié le projet « UN ORDINATEUR POUR UN MEDECIN » avec possibilité d’interconnexion entre médecins dont les détails sont disponibles sur le site web de l’Ordre.
  4. L’organisation chaque année de la journée déontologique. Sur ce point précis, le Conseil National est entrain d’envisager dans quelle mesure assurer la tenue coordonnée dans l’ensemble du Pays.

Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province de l’Equateur,

Distingués invités à vos titres et qualités respectifs,

Honorés consœurs, honorés confrères,

Voilà les quelques recommandations que Bureau du Conseil National de L’Ordre des Médecins a bien voulu partager avec le bureau du conseil provincial en cette journée mémorable de son investiture pour ce mandat de trois ans.

Nous lui souhaitons bonne chance.

 

Que Dieu Bénisse la République Démocratique du Congo,

 

Que Dieu Bénisse la Province de l’Equateur,

 

Je  vous remercie.        

 

 

 

 

Dr Jean KASWA KASIAMA

Vice-président du Conseil National

de l’Ordre des Médecins                                                                                          

                                             



26/03/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres